Axl sur la différence entre le bon et le mauvais hardeuh rock

Les Guns, dans leur période de gloire, c’était surtout un duo de grands potes : Axl Red (parfaite anagramme de Lad Rex, le roi des mauvais garçons) le chanteur virtuose et Smash, le guitariste tout aussi virtuose. Chevelures bien dégagées autour des oreilles, chapeau melon (pour Smash) et surtout pas de bottes de cuir (jamais de cuir, halte au mauvais goût !), les Guns N’ Roses avait un look aussi sobre que leur musique.

Énorme groupe des années charnières 80/90, tout leur est offert. Mais leurs exigences artistiques font qu’ils refuseront bon nombre de propositions. Ils ne composeront la B.O. que d’un film : Armageddon. Ils ne daigneront adapter en anglais qu’un grand classique. Ce sera (cocorico !) celle du fameux morceau d’Hugues Aufray Knock Knock Ouvre-Toi Porte d’Or (que reprendra à son tour, excusez du peu, le grand Bob Dylan).

Run Through The Jungle, Sweet Child In Time, Don’t Cry (for me Argentina). Autant de titres qui firent la gloire du groupe. Malheureusement, la sobriété de leurs tenues n’ayant d’égale que la tranquillité de leurs vies, le groupe implose en pleine gloire, rattrapé par les envies des uns et des autres de fonder un foyer stable, avec femme, enfants, chiens et spaghettis à tous les repas. 15 ans après, Axl tentera un retour en fanfare. Mais The Chinese Restaurant sera un flop, malgré les millions de dollars injectés dans sa création.

Qu’importe : Axl et Smash restent à jamais les meilleurs amis du monde et ce n’est pas un gros bide qui changera la donne !

Le reste de l’encyclopédie approximative du rock ?